Déchets

La Communauté de Communes du Pays Solesmois assure les compétences « Collecte » et « Traitement » des déchets.
L’équipe du pôle Déchets est à votre service pour toute question concernant la réduction, la collecte, le tri et le traitement des déchets.

La sensibilisation
⇒ est indispensable à l’usager, car par son geste de tri, il est un acteur et un maillon essentiel du service public qui lui est rendu.

La communication
⇒ concerne à la fois des problèmes de collecte (bac non ramassé, bac cassé, passages des tournées..) et des problèmes de consignes.

Guide du tri des déchets ménagers
⇒ Rapport annuel 2019
Rapport annuel 2020

SIMULATEUR TEOMI

LA TARIFICATION INCITATIVE

La CCPS s’est engagée dans la mise en place d’une part incitative dans le financement du service de gestion des déchets : depuis le 1er janvier 2015, la TEOMI est appliquée.
Retrouvez dans cette rubrique toutes les informations sur le dispositif choisi.


TEOMI (TAXE ORDURES MENAGERES INCITATIVE)
Elle permet à chacun d’agir sur une partie de sa facture en fonction de sa production de déchets.

PRINCIPE
Le financement du service public d’élimination des déchets ménagers est assuré par la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM). Cette taxe a été créée par la loi du 13 août 1926.
Il s’agit d’un impôt direct additionnel à la taxe foncière sur les propriétés bâties.
D’une façon générale, la TEOM est imposée au nom des propriétaires ou usufruitiers qui la répercutent, le cas échéant, sur leur(s) locataire(s).
Il est important de vous rappeler que votre taxe ordures ménagères couvre l’ensemble des coûts du service des déchets ménagers : la collecte, le transport et le traitement des déchets, les installations mises à votre disposition (déchèteries, points d’apport volontaire), les investissements en conteneurs, le personnel affecté au service, la communication…

CALCUL
La Communauté de communes du Pays solesmois a fait le choix d’une part incitative à la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM).
Cette part incitative est basée sur la production d’ordures ménagères calculée en prenant en compte le nombre de levées du bac.
Elle intègre dans son calcul :
⇒ Une partie fixe, calculée sur le foncier en tenant compte de la superficie et du confort du logement (ce calcul est réalisé par les services fiscaux) ;
⇒ Une part incitative, variable en fonction du nombre de levées annuels du bac.

Le montant de la TEOMI est donc la somme de la part fixe et de la part incitative.

Afin d’éviter les incivilités, un nombre minimum de 17 levées par an est systématiquement pris en compte dans le calcul de la part variable de chaque foyer, quelle que soit l’utilisation réelle du service.

La CCPS reste à votre disposition pour vous fournir toute donnée relative au fonctionnement de la TEOMI.
A titre d’exemple, un historique des levées peut vous être fourni, notamment dans le cadre d’un départ ou d’un déménagement.
Ligne directe : 03.66.32.05.74
Mail : 
tri-dechets@ccpays-solesmois.fr






LA REDEVANCE SPECIALE, C’EST QUOI ?

La redevance spéciale est obligatoire dès lors que le service d’élimination des déchets est financé par la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. Un arrêt du Conseil d’Etat du 30 mars 2014 a rappelé cette obligation, en maintenue avec la mise en place de la TEOM incitative. C’est pourquoi le Conseil communautaire a décidé son instauration à compter du 1er janvier 2015.

COMMENT CA MARCHE ?

Retrouvez toutes les informations pour faire appel au service public de collecte et de traitement des déchets assimilés en cliquant ici.

COMMENT SE PASSE LA FACTURATION ?

Que vous soyez une administration ou une entreprise, vérifiez si vous allez recevoir une facture correspondant à la redevance spéciale.

LA COLLECTE EN PORTE A PORTE

CONDITIONS DE COLLECTE

L’organisation du parcours de collecte est réalisée par le collecteur (la COVED), avec accord de la CCPS, qui peut le modifier exceptionnellement en fonction de contraintes techniques, de travaux ou d’évènements ponctuels.
⇒ Chaque collecte débute à partir de 5h30 du matin et se déroule sur la journée.
⇒ La prestation de collecte en porte à porte des ordures ménagères et des emballages est assurée toute l’année y compris lors des jours fériés, à l’exception du 1er Mai. Dans ce cas, un rattrapage sera anticipé.
⇒ Les déchets doivent être présentés à la collecte exclusivement dans les conteneurs qui leur sont destinés en fonction de leur catégorie, exempts d’éléments indésirables.

Il est nécessaire que les riverains des voies desservies en porte à porte respectent les conditions de stationnement des véhicules sur ces voies et entretiennent l’ensemble de leurs biens (arbres, haies…) afin que ces derniers ne constituent pas une entrave à la collecte ou un risque pour le personnel de collecte.

⇒ En cas d’impossibilité de braquage ou de circulation dans une voie en raison d’un stationnement gênant, c’est l’ensemble des foyers de la rue qui ne sera pas collecté. Le contrôle et la gestion des problèmes de stationnement relèvent du pouvoir de police du maire.

La collectivité peut assurer l’enlèvement des déchets dans les voies privées sous réserve d’un accord écrit du ou des propriétaires et de la possibilité d’accès et de retournement des véhicules de collecte dans les voies en impasse.

Tout conducteur d’un véhicule circulant à proximité d’un camion de collecte doit porter une attention particulière à la sécurité des équipiers de collecte situés sur l’engin ou circulant à ses abords.

DYSFONCTIONNEMENT DE LA COLLECTE

En cas de problème de collecte lié à un dysfonctionnement d’organisation, un événement technique (panne de camion, accident…) ou météorologique, un rattrapage est organisé par le prestataire : les usagers concernés sont invités à prendre contact avec les services de la CCPS.

PRESENTATION DES BACS A LA COLLECTE.

⇒ Les bacs roulants seront déposés devant chaque propriété en limite de chaussée, la poignée côté route.
⇒ Dans les voies dont l’accès est impraticable ou qui ne permettent pas la manœuvre de retournement normal du véhicule de ramassage, les bacs roulants seront transportés au débouché de la voie en points de regroupement.

EN CAS D’INTEMPERIES :
Merci de votre compréhension lors des dysfonctionnements de collecte pendant les périodes hivernales. Un rattrapage est systématiquement prévu dès que les conditions sont plus favorables !!

Le service de collecte constate que certains habitants ajoutent un sac ouvert à l’intérieur de leur bac roulant pour le protéger des salissures.
Ce sac peut entraver le fonctionnement du lève-bac lors de la collecte et mettre ainsi les agents en danger.
Il est demandé aux habitants d’enlever ce sac et de présenter leurs déchets :
⇒ en sacs fermés dans le bac gris
⇒ en vrac dans le bac jaune.

BAC A COUVERCLE GRIS

Les ordures ménagères (bac gris) font l’objet d’une collecte en porte à porte, assurée toutes les semaines par un prestataire externe (COVED). Un bac à couvercle gris est attribué par foyer ou entité commerciale (voir rubrique « votre dotation en bac »).

Le service de collecte en porte à porte débute à compter de 5h30 le matin : il est donc demandé aux usagers de sortir leur bac la veille du jour de collecte afin d’éviter de présenter le bac après le passage du camion.

QUEL DEVENIR POUR LES ORDURES MENAGERES ?

Les déchets collectés dans le bac à couvercle gris sont incinérés à l’usine de Saint Saulve, gérée par le syndicat ECOVALOR. De même, le contenu des bacs à couvercle jaunes, non triés convenablement, est incinéré plutôt que valorisé.

DE LA PUCE A LA FACTURATION

L’évaluation de la production de chaque foyer passe par un dispositif informatisé qui permet la transmission des informations sur votre présentation de bac en temps réel vers les services de la CCPS : ⇒ La puce posée sur votre bac à ordures ménagères permet d’identifier votre foyer (ou votre entité professionnelle) et le volume du bac qui vous a été attribué en fonction des règles de dotation en vigueur ; ⇒ En détectant la puce sur le bac qui est pris en charge, le système d’informatique embarqué installé sur les camions de la COVED signale qu’une levée est effectuée ; ⇒ Le nombre de levées pour chaque foyer est comptabilisé au fur et à mesure des tournées de collecte par le logiciel de gestion des usagers de la CCPS, dont le suivi est assuré par le service Environnement.

A la fin de l’année, le fichier comprenant toutes les données de collecte est transmis aux services fiscaux pour une facturation par le biais de la feuille d’impôts fonciers.

Seuls les bacs dont le couvercle est fermé seront collectés.

SACS ROUGES CCPS En cas de surplus de déchets occasionnel, des sacs rouges d’une capacité de 100 litres sont disponibles auprès des mairies et du siège de la CCPS aux heures d’ouverture des collectivités. Ils seront additionnés (2€ 50/ sac) au montant du nombre de levées enregistrées pour le foyer.

PRISE EN COMPTE DES CHANGEMENTS CONCERNANT LE FOYER Tout usager devra informer la Communauté de communes ou sa mairie de tout changement dans la situation du foyer.

Les changements pris en compte sont :  Les emménagements ⇒ Les déménagements ⇒ Les modifications de la composition du foyer (naissance, décès, départ, arrivée,…) ⇒ Les créations et cessations d’activités ⇒ Les changements de coordonnées du propriétaire de l’habitation.

FONCTIONNEMENT

 

 

BAC A COUVERCLE JAUNE

 

 

Les emballages font l’objet d’une collecte en porte à porte, assurée toutes les 2 semaines.
Dans ce cadre, un bac à couvercle jaune est attribué par foyer ou entité commerciale (voir rubrique « votre dotation en bac »).
Le service de collecte en porte à porte est effectué par un prestataire externe (COVED) et débute à compter de 5H30  le matin : il est donc demandé aux usagers de déposer leurs déchets en vrac et de sortir leur bac la veille du jour de collecte afin d’éviter de présenter le bac après le passage du camion.

Une collecte sélective efficace est basée sur le respect des consignes de tri : retrouvez toutes les informations sur le tri dans les rubriques de cette page.

Dans un souci d’optimisation de la valorisation des matières, la CCPS se réserve le droit de procéder à tout contrôle des bacs à tout moment afin de vérifier l’application des consignes de tri.
C’est au centre de tri d’Anzin que les emballages ménagers recyclables sont triés après le premier tri à la maison. Ils seront séparés manuellement par catégories, puis expédiés vers des usines de recyclage pour être transformés en de nouvelles matières.

A QUOI CA SERT DE TRIER ?

Le tri permet le recyclage et la valorisation d’une grande partie des déchets, en vue d’économiser les ressources naturelles.

Le centre de tri contrôle régulièrement la qualité du camion de collecte du bac jaune : si le taux d’erreurs lui semble trop élevé, il refuse l’intégralité du camion et le renvoie à l’incinération donc un 2ème coût de transport et une perte des recettes !

Processus chaîne de tri

 

REFUS DE COLLECTE DU BAC DE TRI


Les agents de l’entreprise de collecte et les agents de la CCPS sont habilités à vérifier le contenu des bacs dédiés à la collecte.

En cas de non-conformité du contenu du bac avec les consignes de tri, un « porte manteau » signalant l’erreur de tri sera alors apposé sur le bac le jour de la collecte par le collecteur.
L’erreur de tri devra être extraite du bac afin que ce dernier puisse être collecté lors de la collecte suivante.

A l’issue de 3 erreurs de tri enregistrées, l’usager s’expose à une sanction.

Sanctions aux contrevenants du présent règlement de collecte. (en cours de modification)

Tout usager ne respectant pas les prescriptions du présent règlement engage sa responsabilité et sera poursuivi devant les juridictions compétentes, notamment pour réparation des dommages causés.

Dans le cas de 2 erreurs de collecte d’ordures ménagères identifiées, un courrier d’avertissement et de rappel du règlement de collecte de la CCPS est adressé au foyer.

A partir de 3 erreurs de tri,
Il est décidé d’appliquer les pénalités suivantes : comptabilisation d’une levée supplémentaire par erreur enregistrée accompagnée d’un courrier de notification.

Le remplacement du bac de tri par un bac à ordures ménagères pucé de 140 litres pourra également être envisagé au cas par cas (absence de volonté de trier par exemple).

RAPPEL SUR LES LOGOS

Le point vert, Eco Emballage signifie que le producteur participe au financement de la collecte sélective des emballages mais ne garantit en rien  l’aspect recyclable du produit.

Seul l’anneau de Möbius atteste que le produit ou l’emballage est recyclable et qu’il peut être jeté dans le bac jaune..


Retrouvez en téléchargement :

– Les questions les plus fréquentes sur le tri

 LES ANIMATIONS SCOLAIRES

Le Service Environnement de la Communauté de communes du Pays Solesmois poursuit ses animations en classe afin de sensibiliser les élèves de primaire sur le tri et la gestion des déchets, à l’aide de jeux, d’activités pertinentes pour qu’ils acquièrent des connaissances, des compétences et des attitudes nouvelles à propos des déchets.

La maintenance des bacs est un service gratuit.

RESPONSABILITE ET ENTRETIEN DES BACS MIS A DISPOSITION PAR LA CCPS

L’usager doit assurer la garde et le nettoyage des bacs mis à sa disposition par la CCPS. Ils doivent :
⇒ être utilisés exclusivement au stockage des déchets ménagers et assimilés
⇒ ne doivent faire l’objet d’aucun échange entre usagers ;
⇒ être stockés à l’adresse d’affectation sans être déplacés, y compris en cas de déménagement.

Cependant, tout déménagement doit toutefois être signalé au service environnement de la CCPS sous peine de facturation du service.
Les usagers sont responsables de la bonne utilisation de leurs bacs. La désinfection et le lavage des récipients devront être effectués par l’usager ou le personnel de nettoyage de l’immeuble.

DYSFONCTIONNEMENT D’UNE PUCE
Pour toute signalisation d’une puce défectueuse ou d’une puce bloquée sur un bac à ordures ménagères (couvercle gris), une intervention de maintenance sera programmée avant la date de la prochaine collecte.

DEMANDE DE CHANGEMENT OU DE REPARATION
La CCPS intervient gratuitement à la demande des usagers afin de réaliser des opérations de maintenance ou de réparation sur les bacs destinés à la collecte en porte à porte.
Sont concernées les interventions suivantes :
⇒ Réparation telle que le changement d’une roue, d’un axe, du couvercle, de la cuve…
⇒ Remplacement du bac lorsque ce dernier est usagé ou cassé.
La CCPS s’engage à intervenir dans les meilleurs délais (avant la prochaine collecte) à compter de la réception de la demande écrite ou téléphonique de l’usager.
⇒ En cas de vol
Le bac est remplacé gratuitement à l’identique sur présentation de la déclaration de vol délivré par la gendarmerie.
⇒ Prise en compte des changements concernant le foyer
Tout usager devra informer la Communauté de communes ou sa mairie de tout changement dans la situation du foyer. La dotation des bacs sera ajustée le cas échéant.
⇒ Les changements pris en compte sont :
– les emménagements
– les déménagements
– les modifications de la composition du foyer (naissance, décès, départ, arrivée…)
– les créations et cessations d’activités
– les changements de coordonnées du propriétaire de l’habitation.

Ces changements occasionnent la mise à jour du fichier usager et, le cas échéant, l’ajustement de la dotation des bacs de collecte du foyer.

CONDITIONS D’ATTRIBUTION DES BACS

Chaque foyer ou entité commerciale est équipé de 2 bacs : un bac destiné à la collecte des ordures ménagères résiduelles (couvercle gris), et un bac destiné à la collecte sélective des emballages (couvercle jaune). Les bacs sont la propriété de la Communauté de communes du Pays solesmois, qui les met à la disposition des usagers du service de collecte des déchets ménagers et assimilés. Tout autre usage de ces bacs est formellement interdit. La dotation en bac à ordures ménagères ou à emballages de chaque foyer est déterminée par les services de la Communauté de communes, en fonction du nombre de personnes vivant dans le foyer. Tout nouvel arrivant sur le territoire doit se faire connaître auprès des services de la CCPS afin d’être doté de bacs. De même, toute évolution du nombre de personnes au foyer doit être signalée afin de donner lieu, le cas échéant, à un changement de dotation.

DOTATION POUR LES PARTICULIERS EN HABITAT INDIVIDUEL

1 à 3 personnes au foyer : Bacs de 140 L 4 personnes au foyer : Bacs de 180 L 5  personnes et plus au foyer : Bacs 240 L

DOTATION POUR LES PARTICULIERS EN HABITAT COLLECTIF

En fonction des possibilités de stockage, il est proposé de choisir entre les 2 systèmes de dotation suivants : ⇒  Soit attribution de bacs par foyer en application de la grille de dotation de façon identique au cas des particuliers en habitat individuel. ⇒  Soit mutualisation des bacs, sachant que le volume du ou des bacs affecté(s) sera calculé en fonction du nombre de personnes dans l’immeuble. Le choix du/des contenant(s) les plus adapté(s) est laissé aux services de la CCPS, en concertation avec le bailleur concerné.

DOTATION POUR LES PROFESSIONNELS

La dotation est évaluée de façon concertée avec le professionnel selon les volumes de déchets générés par l’activité et les capacités de stockage, dans le cadre d’une convention. Cette dotation peut être revue si le besoin de l’activité évolue, à la demande du professionnel. Les professionnels exerçant leur activité sur leur lieu d’habitation, il est possible d’utiliser le service de collecte en porte à porte, selon deux formes possibles de dotation ⇒ soit un bac spécifique dédié aux déchets produits dans le cadre de leur activité professionnelle. ⇒ soit une dotation partagée pour leurs besoins à la fois professionnels et personnels. Dans ce cas, le volume du bac sera estimé au plus proche de la somme du volume attribué au foyer (selon la règle de dotation) et du volume des déchets professionnels produits.

DOTATION DES CAS PARTICULIERS

⇒  Pour les assistantes maternelles agréées : Le calcul de la dotation prend en compte le nombre de personnes « au foyer » et le nombre d’enfants en garde (selon agrément), chaque enfant gardé comptant pour 1/2 part pour le calcul du conteneur (règle de l’arrondi inférieur). ⇒  Pour les demandes particulières : Sur demande écrite et justificatifs, la CCPS se réserve le droit de revoir la dotation en fonction d’une situation particulière (raison médicale).

 

Déchetteries

La CCPS gère en régie 2 déchetteries intercommunales implantées sur les communes de Solesmes et de Bermerain. Il s’agit d’espaces aménagés, gardiennés et clôturés, où les usagers peuvent déposer notamment des déchets qui ne sont pas collectés en porte à porte. Une équipe de 5 agents de déchetterie est à votre service sur les 2 sites.
Elles sont la propriété de la CCPS qui en assure la gestion. La location et l’enlèvement des bennes sont confiés à un prestataire externe (COVED pour les déchets non dangereux et TRIADIS pour les déchets dangereux).

RÉGLEMENT INTÉRIEUR DES DÉCHETTERIES

Règlement intérieur des déchetteries intercommunales situées à Solesmes (ZAE Voyette de vertain) et à Bermerain (rue Tordoir).

LE TRI DES DÉCHETS D’ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES

Les Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques (DEEE) représentent tous les appareils électriques fonctionnant sur secteur, piles ou batteries. Depuis 2006, ils ne doivent plus être jetés à la poubelle, ils font l’objet d’une collecte sélective en déchetterie.

Les Quatre grandes familles de DEEE

Que deviennent-ils ?

Les appareils collectés sur les déchetteries sont ensuite :

> Dépollués, grâce à l’extraction et à la neutralisation des substances dangereuses.
> Recyclés, en démantelant et en séparant les matières.
> Valorisés, soit sous forme de matières premières secondaires, soit sous forme d’énergie.

Pour en savoir plus : https://www.eco-systemes.fr/recyclage/petit-electromenager

Comment fonctionne la filière DEEE ?

L’éco-participation est la contribution de l’acheteur d’un équipement neuf au financement de son élimination. Elle sert à financer la collecte, le recyclage et la dépollution des anciens appareils électriques, des ampoules…
Ce n’est pas une taxe, mais une participation financière au fonctionnement de la filière agréée. Elle est affichée de manière visible et séparée du prix du produit.

Vos déchetteries sont fermées les jours fériés.

Déchetterie de Solesmes

Matin / Après-midi

lundi : 8h30-12h / 14h-18h
mardi : FERME
mercredi : 8h30-12h / 14h-18h
jeudi : 8h30-12h / 14h-18h
vendredi : 8h30-12h / 14h-18h
samedi : 8h30-12h / 14h-18h
dimanche : FERME

Téléphone Solesmes : 03 27 74 65 83

Déchetterie de Bermerain

Matin / Après-midi

lundi : FERME / 14h-18h
mardi : FERME
mercredi : 8h30-12h / 14h-18h
jeudi : FERME
vendredi : FERME / 14h-18h
samedi : 8h30-12h / 14h-18h
dimanche : FERME

Téléphone Bermerain : 03 27 26 65 08

ACCÈS POUR LES PROFESSIONNELS (Uniquement en Déchetterie de Solesmes)

Vous êtes un professionnel, artisan, agriculteur ou commerçant domicilié ou réalisant des travaux sur une des 15 communes du territoire (Beaurain, Bermerain, Capelle-sur-Ecaillon, Escarmain, Haussy, Montrécourt, Romeries, Saint-Martin-sur-Ecaillon, Saint Python, Saulzoir, Solesmes, Sommaing-sur-Ecaillon, Vendegies-sur-Ecaillon, Vertain, Viesly) :

Pour l’évacuation des différents déchets que vous produisez ou prenez en charge sur vos chantiers, vous avez accès à la déchetterie de Solesmes aux horaires suivants :

Matin / Après-midi

lundi : 8h30-12h / 14h-18h
mardi : FERME
mercredi : 8h30-12h / 14h-18h
jeudi : 8h30-12h / 14h-18h
vendredi : 8h30-12h / 14h-18h

Téléphone Solesmes : 03 27 74 65 83

LA REGIE ACCES DES PROFESSIONNELS EN DECHETTERIE

L’accès payant des professionnels aux déchèteries intercommunales a été instauré fin 2011. Les tarifs annuels sont basés sur le coût réel de gestion des matériaux concernés, rapporté au m3 (comprenant l’enlèvement de la benne, le traitement et l’incinération le cas échéant). A partir de 2018, les tarifs suivants sont appliqués :

  • Déchets verts : 12€ TTC par m3
  • Gravats : 20€ TTC par m3
  • D.I.B. : 20€ TTC par m3

Les apports sont payés à l’avance grâce à la gestion de « bons de dépôts » de 1 m3 obtenus auprès de la déchetterie de Solesmes : la demande donne lieu à une facturation et à un nombre de bons à déposer auprès des gardiens des déchetteries au fur et à mesure des dépôts.

Toutes les informations sur la marche à suivre pour retirer vos bons de dépôt dans la plaquette en téléchargement ci-après.

Pour en savoir plus sur vos obligations, les services de la CCPS à votre disposition ainsi que les organismes qui peuvent vous accompagner dans votre démarche environnementale.

LES MEDICAMENTS 

POURQUOI NE FAUT–IL NE PAS JETER SES MEDICAMENTS A LA POUBELLE OU DANS LES TOILETTES ?

Même si vos médicaments sont périmés ou si vous pensez ne plus jamais en avoir besoin, il est important de ne jamais les jeter dans votre poubelle, ou dans votre lavabo ou vos WC.

Les médicaments sont des substances actives qui peuvent avoir un effet néfaste sur l’environnement en polluant la terre et les eaux.

En les ramenant à votre pharmacien, vous protégez l’environnement.

C’est aussi un moyen d’éviter les accidents domestiques.

Depuis 2007, les pharmaciens ont l’obligation professionnelle de collecter les médicaments périmés ou non que leur rapportent les particuliers….

QUE DEVIENNENT LES MEDICAMENTS COLLECTES ?

L’avantage, quand vous les ramenez à votre pharmacien et que vos médicaments passent donc dans le circuit Cyclamed, c’est que vous êtes sûr qu’ils serviront à la valorisation énergétique.

LES DECHETS D’ACTIVITES DE SOINS A RISQUES INFECTIEUX (« DASRI »)

COMMENT JETER VOS DECHETS DE SOINS A RISQUE PRODUIT A DOMICILE ?

Depuis le 1er novembre 2011, la distribution gratuite de mini-collecteurs (boîtes jaunes) pour les déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI) perforants (aiguilles, seringues, lancettes, stylos, cathéters…) à destination des patients qui se traitent à domicile est mise en place dans les pharmacies d’officine et les pharmacies des hôpitaux.

QUI EST CONCERNE ?

⇒ Vous êtes en auto-traitement : vous vous administrez par vos propres moyens un traitement médical après prescription médicale pour des maladies telles que le diabète ou des traitements tels que l’injection d’anti-coagulants, etc. ; ⇒ Vous réalisez de l’auto-surveillance hors structure de soins et sans l’intervention pour ces soins d’un professionnel de santé ?

VOUS ÊTES CONCERNES !!!

POURQUOI, COMMENT ET OU ELIMINER VOS DASRI PERFORANTS ?

⇒ Les risques

Les DASRI perforants vous exposent, ainsi que votre entourage proche (famille, enfants, visiteurs) et les professionnels responsables de la collecte et du tri des ordures ménagères, à des risques de blessures, d’infections et d’inquiétude en cas de blessure avec un dispositif potentiellement contaminé.

⇒ Un circuit simple et sécurisé

Après fermeture définitive, vous devez apporter la boîte jaune dans un point de collecte autorisé dans un délai de 3 mois :

⇒ Les précautions à prendre

Votre pharmacien vous a remis une boîte jaune ; elle répond à des normes de sécurité, en particulier sur le système de fermeture, pour éviter les accidents lors des manipulations pendant les phases de collecte et d’élimination : après chaque soin :

⇒ vous déposez les déchets perforants dans la boîte jaune ⇒ vous stockez la boîte jaune en cours d’utilisation, après fermeture provisoire, à l’abri de la chaleur et hors d’atteinte des enfants ⇒ lorsque la limite de remplissage est atteinte, vous pouvez la stocker dans les mêmes conditions jusqu’à 3 mois, après fermeture définitive.

QUESTIONS / REPONSES SUR VOS DECHETS DE SOINS INFECTIEUX(DASRI)

LES RADIOGRAPHIES

Les radiographies numériques remplacent progressivement les radiographies argentiques dans les cabinets de radiologie. S’il est recommandé de conserver ses anciennes radiographies pour pouvoir les comparer avec des versions plus récentes, que faire par contre des vielles radiographies argentiques qui n’ont plus d’utilité ?

Les radiographies argentiques sont considérées comme un déchet dangereux :

Abandonnée dans la nature, une radiographie mettra plus de 300 ans pour se dégrader.

COMMENT VOUS DEBARASSER DE VOS ANCIENNES RADIOGRAPHIES ? Plusieurs possibilités s’offrent à vous, vous pouvez les apporter :

⇒ à la déchèterie de Solesmes
⇒ à votre pharmacie
⇒ ou encore à un cabinet de radiologie.

LES LAMPES USAGEES

 

 

POURQUOI RECYCLER VOS LAMPES ?
⇒ Pour économiser les ressources naturelles
⇒ Pour économiser l’énergie
⇒ Pour protéger la santé
⇒ Respecter la réglementation

Vous pouvez vous défaire facilement de vos lampes usagées via un large réseau de 19 000 points de collecte :

QUE DEVIENNENT LES LAMPES QUE VOUS DEPOSEZ DANS LES BACS DE RECYCLAGE ?

Après vous, le chemin du recyclage.

LES LAMPES SE RECYCLENT A PLUS DE 90% DE LEUR POIDS !

 

 

QUELLES LAMPES POUVEZ-VOUS RECYCLER ?

Tubes fluorescents dans le garage, ampoules halogènes dans le couloir, lampes fluocompactes ou à LED dans le séjour… Laquelle part à la poubelle ? Laquelle doit être recyclée ? Comment s’y retrouver ?

Les lampes qui se recyclent ont des formes très variées, mais elles portent toutes le symbole « poubelle barrée », signifiant qu’elles ne doivent pas être jetées en mélange avec d’autres déchets (ordures ménagères, bouteilles en verre…)

LES « DECHETS DIFFUS SPECIFIQUES »

A compter du 1er octobre 2021, une nouvelle collecte spécifique et séparée des DDS sera mise en place à la déchetterie de Solesmes.

Ces déchets sont principalement issus des produits d’entretien, de bricolage et de jardinage. Ils se présentent sous forme liquide, solide, pâteuse ou gazeuse dans des contenants divers (cartons, aérosols, pots…)

Bien trier ses déchets chimiques permet leur valorisation et pour certains leur recyclage. Par exemple, les générateurs d’aérosols métalliques ont plusieurs vies ; après collecte et tri, ils sont transformés en lingots d’aluminium ou bobines d’acier, qui seront à nouveau transformés en aérosols ou autres produits de l’industrie comme des pièces techniques d’avion.

Merci de déposer ces produits en déchetterie de Solesmes.

Veuillez, par ailleurs, à bien visser les bouchons, à fermer les couvercles pour éviter tout écoulement.

LE DEVENIR

De plus en plus de matériaux valorisés.

Les déchets dangereux sont traités selon leur nature.

• Les huiles de vidange sont régénérées pour refaire de l’huile moteur. • Les liquides de refroidissement sont également régénérés après différentes étapes de traitement pour purifier le produit et le rendre de nouveau utilisable. • Les filtres à huile usagés sont recyclés. Les différents composants des filtres (papier, acier, huile) sont séparés puis recyclés (papier, acier). L’huile extraite est régénérée. • Les produits aqueux sont traités à l’aide de procédés physico-chimiques permettant de séparer les différentes matières avant de les envoyer vers les unités de traitement appropriées.

LES PILES

Aujourd’hui, de nombreux jouets et appareils électroniques fonctionnent avec des piles. Lors de son utilisation, la pile ne pollue pas. Il faut savoir que l’énergie fournie par une pile est 36 fois plus chère que celle fournie par une prise de courant !

A cause des métaux lourds, elle devient polluante et toxique, lorsqu’elle est jetée au mauvais endroit. Déposer les piles usagées et les accumulateurs en panne dans les points de collecte disposés chez les commerçants ou en déchèterie permet de récupérer les métaux lourds qu’ils contiennent.

OU TROUVER LES POINTS DE COLLECTE POUR LE RECYCLAGE DES PILES ?

Depuis le décret nº99-374 du 12 mai 1999, les fabricants, les importateurs et les distributeurs sont tenus de récupérer les piles usagées pour leur recyclage.

on trouve des bacs de recyclage des piles dans :

• les grandes surfaces ; • les magasins qui commercialisent des piles (horlogerie-bijouterie, photographes, buralistes…) ; • les déchèteries ; • les mairies, etc

UNE ALTERNATIVE

Les piles rechargeables car elles sont réutilisables une centaine de fois avant de finir dans notre poubelle. Ainsi, elles diminuent le rejet de produits polluants, d’éviter de consommer des ressources naturelles et de faire des économies financières.

PAV pour le textile : le relais

Plusieurs points d’apport volontaire pour collecter ces textiles, chaussures et linges de maison usagés sont installés sur le territoire (filière Eco-TLC). Ils sont collectés par l’association d’insertion « Le Relais du Cambrésis » de Saint- Hilaire-lez-Cambrai : http://lerelais.org qui organise également une collecte en porte à porte plusieurs fois par an.

Les consignes de tri :

« Tous les TLC usagés (Textiles d’habillement, Linge de maison et Chaussures) peuvent être rapportés pour être valorisés, quel que soit leur état, même abîmés. Ils doivent être placés propres et secs dans un sac et les chaussures liées par paire »,

TLC : qu’est que c’est ?

LA FIBRE DU TRI VOUS EXPLIQUE TOUT

TLC est l’acronyme pour les Textiles d’habillement, Linge de maison et les Chaussures destinés aux ménages. Ce sont tous les vêtements, foulards, bonnets, tous les draps, serviettes et nappes, ainsi que toutes les chaussures, que ce soit pour homme, femme ou pour enfant.
Même usés, ils peuvent être valorisés !

Que deviennent vos textiles et chaussures usagés après avoir été triés ?

59%
Seront réutilisés
41%
Seront orientés vers le recyclage

En quoi consiste le Recyclage des TLC

Selon les matières, ils sont découpés, défibrés, broyés ou effilochés pour retourner à l’état de matières ou de fibres ce qui permet de fabriquer de nouveaux produits.

Les fibres pures ou en mélange de type maille : peuvent retourner en filature pour créer des fils qui serviront à la fabrication de nouveaux vêtements

Trouvez le point d’apport volontaire le plus proche de chez vous : http://www.lafibredutri.fr/carto

 

 


Beaurain :
 Dans la cour de la Mairie
Bermerain : Rue de la Poste
Escarmain : Rue du Grand Marais
Haussy : Place Jean Jaurès
Romeries : Rue du Quesnoy
St Martin sur Ecaillon : Rue du Puits
St Python : Rue du Petit Solesmes (Parking U) / Rue de la Paix (derrière l’Eglise)
Saulzoir : Rue du Maréchal Foch
Solesmes : Rue du Ponceau / Rue du Général de Gaulle (Parking Piscine) / Rue de la République (parking Carrefour Market ) /
Sommaing sur Ecaillon : Rue de St Quentin
Vendegies sur Ecaillon : Rue de Valenciennes
Vertain : Rue de la Cavée
Viesly : Rue Jean Jaurès

Et dans nos déchetteries de Solesmes et de Bermerain


QU’EST CE QU’UN POINT D’APPORT VOLONTAIRE ?

Un Point d’Apport Volontaire (PAV) est un lieu équipé pour récupérer et stocker vos textiles et chaussures usagés.

Les débouchés du tri et les différentes formes de valorisation des TLC usagés

PAV pour le Verre

Plus belle nos cloches à verre !

Le contexte sanitaire, depuis mars 2020, ne nous a pas permis d’intervenir dans les écoles du territoire, ni de mettre en place des animations avec les enfants. Pour autant, les enjeux liés à la bonne gestion des déchets, à leur impact sur l’environnement, et à la transition énergétique n’en sont pas moins importants.

Afin de poursuivre le lien avec les scolaires, il a été proposé à l’ensemble des écoles du territoire de contribuer, grâce aux dessins des élèves, à une action de mise en valeur de notre parc de colonnes à verre. Trois thèmes ont été proposés : « le meilleur déchet, c’est celui qu’on ne produit pas », « le verre, c’est pas par terre », « Recycler aujourd’hui pour mieux vivre demain »

CLOCHE A VERRE

Des points d’apport volontaire (cloche à verre) sont installés sur les communes pour la collecte du verre (bouteilles, bocaux, pots en verre, flacons sans bouchons ni capsules…)

Voir tous les emplacements des points d’apports volontaires ci-dessous :

BEAURAIN
⇒ 1 ⇒ Rue du Profond Sens

BERMERAIN
⇒ 2 ⇒ Place Verte
⇒ 1 ⇒ Rue du Tordoir

CAPELLE-SUR-ECAILLON
⇒ 1 ⇒ Rue d’En Bas

ESCARMAIN
⇒ 1 ⇒ Parking Cimetière
⇒ 1 ⇒ Rue du Grand Marais

HAUSSY
⇒ 1 ⇒ Parking Eglise
⇒ 1 ⇒ Place Jean Jaurés
⇒ 1 ⇒ Parking Cimetière
⇒ 1 ⇒ Rue Lucien Bécar
⇒ 1 ⇒ Rue Roger Salengro
⇒ 1 ⇒ Rue Jules Ferry

MONTRECOURT
⇒ 1 ⇒ Rue du Pont

ROMERIES
⇒ 2 ⇒ Rue de Solesmes

ST-MARTIN-SUR-ECAILLON
⇒ 1 ⇒ Parking salle Polyvalente
⇒ 1 ⇒ Place de la Victoire

SAINT-PYTHON
⇒ 2 ⇒ Rue du Petit Solesmes
⇒ 1 ⇒ Rue de la Paix
⇒ 1 ⇒ Rue du Maréchal Foch
⇒ 1 ⇒ Rue Victor Hugo
⇒ 1 ⇒ Rue de Cambrai

SAULZOIR
⇒ 1 ⇒ Rue Jean Jacques Rousseau
⇒ 1 ⇒ Rue Pasteur
⇒ 1 ⇒ Rue Victor Hugo
⇒ 1 ⇒ Rue Hoche
⇒ 1 ⇒ Rue Lafayette
⇒ 1 ⇒ Rue Jules Ferry
⇒ 1 ⇒ Rue du 8 Mai

SOLESMES
⇒ 2 ⇒ ZAE Lieu dit « Voyette de Vertain »
⇒ 1 ⇒ Rue des Warennes
⇒ 1 ⇒ Rue Jules Guesde
⇒ 1 ⇒ Rue du Ponceau
⇒ 1 ⇒ Rue Henri Barbusse
⇒ 1 ⇒ Rue du Général de Gaulle
⇒ 1 ⇒ Rue de la Fabrique
⇒ 1 ⇒ Rue Aristide Briand
⇒ 1 ⇒ Résidence »Les Marais »
⇒ 1 ⇒ Rue Berthie Albrecht
⇒ 1 ⇒ Rue du Ponceau
⇒ 1 ⇒ Rue de la Cavée
⇒ 1 ⇒ Place du Marché Couvert
⇒ 1 ⇒ Rue de l’Abbaye
⇒ 1 ⇒ Parking Barbarie

AMERVAL
⇒ 1 ⇒ Chemin d’Amerval

OVILLERS
⇒ 1 ⇒ Rue de Vendegies

SOMMAING-SUR-ECAILLON
⇒ 1 ⇒ Rue de St Quentin

VENDEGIES-SUR-ECAILLON
⇒ 2 ⇒ Rue de Valenciennes
⇒ 1 ⇒ Parking Salle du Lonny
⇒ 1 ⇒ Rue Basse
⇒ 1 ⇒ Rue de Bermerain
⇒ 1 ⇒ Rue de Solesmes

VERTAIN
⇒ 2 ⇒ Rue de la Cavée

VIESLY
⇒ 2 ⇒ Rue du 8 Mai
⇒ 1 ⇒ Rue Jean Jaurès
⇒ 1 ⇒ Place St Anne
⇒ 1 ⇒ Place Narcisse Pavot
⇒ 1 ⇒ Rue de Prayelle

Dans la borne, JE DEPOSE :

⇒  Bouteilles sans bouchon, Pots et bocaux sans couvercle

 

 

 

Mais, JE NE DEPOSE PAS

⇒  Couvercles et bouchons : mettez-les avec les ordures ménagères (bac gris).
⇒  Vaisselle (verres, assiettes, …) et objets en porcelaine, faïence, grès : mettez-les dans le bac des ordures ménagères en prenant soin de les emballer pour qu’ils ne percent pas le sac.
Ils pourraient blesser le personnel de collecte.
⇒  Ampoules : ramenez-les dans les points de collecte ou en déchetterie.
⇒  Carrelage et pots en terre cuite, grès ou ciment : apportez-les en déchetterie.

Les matières énumérées ci-dessus ne fondent pas dans les fours verriers et fragilisent le verre.

Les bons réflexes !

⇒  Pensez à la tranquillité de vos voisins : déposez le verre dans la borne à verre entre 8h et 20h.
⇒  Ne déposez jamais de déchets en vrac au pied de la cloche.

Le compostage est un processus naturel de transformation pendant lequel les bactéries, champignons et petits invertébrés transforment les déchets de cuisine et de jardin en humus, dans des conditions contrôlées. Sont concernés par exemple : les épluchures issues de la préparation des repas, les feuilles mortes, les tontes de gazon, les tailles de haies et d’arbustes, les résidus d’élagage, les déchets d’entretien de massifs…

FAIRE SON COMPOST PERMET DE :

⇒ produire moins de déchets ⇒ réduire les coûts, pour soi-même et pour la collectivité (diminution des volumes de déchets incinérés = baisse des coûts de traitement) ⇒ polluer moins (transports, incinération, …) ⇒ obtenir un amendement de qualité qui donne une alimentation plus naturelle aux plantes ⇒ perpétuer le cycle naturel du jardin (retour à la terre de la matière organique)

COMMENT VOUS EQUIPER
La Communauté de communes du Pays Solesmois vous propose 2 modèles de composteurs à prix réduits : chaque modèle bénéficie d’un soutien financier de l’ADEME et de la CCPS à hauteur de 75% de son prix initial. Un seul composteur est admis par foyer.

Pour choisir la taille de son composteur, il faut tenir compte de la taille de son jardin, du nombre de personnes au foyer et des habitudes alimentaires (consommation de légumes préparés à la maison….

Chaque composteur est livré avec un « bio seau » destiné à faciliter le transport de vos déchets putrescibles depuis la cuisine ou le jardin jusqu’au COMPOSTAGE

Bon de commande à télécharger La participation à une réunion d’information est OBLIGATOIRE pour obtenir votre composteur.

PRINCIPES DU COMPOSTAGE

Arier ses déchets

Il est indispensable de bien varier les déchets mis dans le composteur : les déchets bruns et les déchets verts, les déchets secs et les déchets humides.

Si vous ne compostez que des déchets humides : le compost risque d’être très humide et de sentir mauvais.

Si vous ne compostez que des déchets secs : la dégradation ne pourra pas se faire et vous n’obtiendrez pas de compost.

Alors, variez les déchets !

Aérer les matières

Pour que la dégradation soit optimum, les bactéries ont besoin de nourritures variées (les déchets), d’humidité mais aussi d’oxygène. Alors à chaque apport de déchets, il est nécessaire de mélanger les 5 premiers centimètres de déchets présents au- dessus du composteur. Cette aération permet également d’éviter la formation de poches de méthane qui est un gaz malodorant.