Le compostage est un processus naturel de transformation pendant lequel les bactéries, champignons et petits invertébrés transforment les déchets de cuisine et de jardin en humus, dans des conditions contrôlées. Sont concernés par exemple : les épluchures issues de la préparation des repas, les feuilles mortes, les tontes de gazon, les tailles de haies et d'arbustes, les résidus d'élagage, les déchets d'entretien de massifs…

FAIRE SON COMPOST PERMET DE : 

⇒ produire moins de déchets
⇒ réduire les coûts, pour soi-même et pour la collectivité (diminution des volumes de déchets incinérés = baisse des coûts de traitement)
⇒ polluer moins (transports, incinération, …)
⇒ obtenir un amendement de qualité qui donne une alimentation plus naturelle aux plantes
⇒ perpétuer le cycle naturel du jardin (retour à la terre de la matière organique)

      

COMMENT VOUS EQUIPER
La Communauté de communes du Pays Solesmois vous propose 3 modèles de composteurs à prix réduits : chaque modèle bénéficie d’un soutien financier de l’ADEME et de la CCPS à hauteur de 75% de son prix initial. Un seul composteur est admis par foyer.
Pour choisir la taille de son composteur, il faut tenir compte de la taille de son jardin, du nombre de personnes au foyer et des habitudes alimentaires (consommation de légumes préparés à la maison….

Chaque composteur est livré avec un « bio seau » destiné à faciliter le transport de vos déchets putrescibles depuis la cuisine ou le jardin jusqu'au COMPOSTAGE

  Le Bio seau

le fût en plastique : 420 l (13 €)

Composteur Bois : 360 litres (16 €)

Bon de commande à télécharger 
La participation à une réunion d’information est OBLIGATOIRE pour obtenir votre composteur.

RÔLE DU GUIDE COMPOSTEUR
Le guide composteur est formé aux techniques de compostage mais aussi aux méthodes pour transmettre son savoir et son expérience. Il s'agit d'un habitant bénévole qui s’engage à mettre à disposition quelques heures de son temps libre pour assurer la promotion du compostage à domicile dans le cadre de réunions publiques, d'interventions scolaires, de permanences sur des sites de démonstration ou lors d'évènements locaux.

PRINCIPES DU COMPOSTAGE


Les règles d'or du compostage

Varier ses déchets
Il est indispensable de bien varier les déchets mis dans le composteur : les déchets bruns et les déchets verts, les déchets secs et les déchets humides.

Si vous ne compostez que des déchets humides : le compost risque d'être très humide et de sentir mauvais.

Si vous ne compostez que des déchets secs : la dégradation ne pourra pas se faire et vous n'obtiendrez pas de compost.

Alors, variez les déchets !

Surveiller l'humidité
Le compost doit toujours être humide pour favoriser le processus de dégradation des matières. Pendant les périodes sèches, pensez à humidifier votre composteur (surtout les angles).

Aérer les matières
Pour que la dégradation soit optimum, les bactéries ont besoin de nourritures variées (les déchets), d'humidité mais aussi d'oxygène. Alors à chaque apport de déchets, il est nécessaire de mélanger les 5 premiers centimètres de déchets présents au- dessus du composteur.
Cette aération permet également d'éviter la formation de poches de méthane qui est un gaz malodorant.